VTT – Waouh, une affluence des grands jours

 Malgré ce week-end en pleine saison de neige, nous sommes dix à partir. Le grand soleil dans un ciel d’un bleu azur y est probablement pour quelque chose.

Le problème de l’itinéraire est complexe avec un système à multiples niveaux d’équations et des forces en présence !  La meilleure réponse est d’assurer le fil conducteur qui guide nos parcours Dominicaux à savoir du plaisir pour tous. Le circuit retenu va permettre de tenir compte du come-back d’Alain et de Romane tout en incorporant les variantes de ceux qui roulent en semaine comme Olivier et Jean-Claude. On échauffe les muscles par le chemin du lavoir de Cailloux pour continuer sur la piste des grandes cotes (et de pierres qui roulent) débouchant sur le plateau. Cette première épreuve permet de constater que les terrains sont impeccables et laissent libres à la prise d’initiatives. Du haut des Hurlements (le mot est trop fort) on descend rapidement par le bois rouge de Fleurieu pour suivre la Saône jusqu’à Neuville.  On se dirige vers la petite église de St Germain pour opérer un premier regroupement. Certains en profitent pour enlever une couche, d’autres se rafraichir le gosier ou trouver un second souffle. L’objectif ultime est bien sur le Verdun par la voie Nord-Ouest. La montée régulière en béton vers la croix rampeaux est le lieu de constituer des sous-groupes voire nouer des rapprochements. Richard, Vincent, Hervé , Romane, Jean-Claude en pole position.  S’intercalent Jean-Noël et Moi. Alain retrouve le sourire (dans sa future moustache J ?) quand Jean-Luc lui propose son assistance pendant quelques décamètres.  On traverse le superbe single des Buis en léger faux plat montant qui enthousiasme le groupe. Une fois remontés par la route de Limonest, on profite de la vue dégagée et d’une pause casse-croûte bien méritée. Après avoir félicité Alain des efforts produits l’heure de rentrer sonne. Pour profiter le plus possible des beaux sentiers on roule vers St Fortunat et traçons sans retenues par St Cyr avant de basculer au pont de Fontaines. Romane, acquière à chaque sortie un peu plus d’expérience même si à quelques endroits, le pied (dont elle est la spécialiste ) quitte les pédales pour se rassurer. Enfin Olivier, qui piaffe, libère les chevaux dans le final du même nom en arrivant le premier en haut des Epinettes. Quelle belle sortie avec 33 kms, environ 750 M D+ et, cerise sur le gâteau,  la première de l’année sans devoir passer 35 minutes à nettoyer la mécanique.  Ouf, pour une fois, le roastbeef ne sera pas trop cuit…lui.

Publicités
Cet article a été publié dans Actus de la semaine, VTT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s