VTT – Une sortie BC-BG

Boue, Cailloux – Bourbier, Gadoue (rédigé par Fabrice)

Il fallait bien des conditions plus favorables pour revoir un effectif conséquent et la notion de groupe prendre toute sa signification. De suite, on ne peut pas s’empêcher de féliciter René et Olivier pour leurs nouveaux EPI (Equipement Pour Intempéries) mais aussi Jean-Luc et Richard pour faire les 9 et dixième.  Le compte est bon, 7 qui roulent des mécaniques et 3 qui prient pour ne pas trop tirer sur les batteries. 

Les Monts s’imposent avec ce dégel.  On part direct vers le pont de Fontaines via la piste « rouge » sablonneuse  qui privilégie une mise en condition immédiate. D’emblée, on peut admirer les différentes techniques empruntés. Vincent, en tête, inaugure un chassé-planté. D’autres se couchent ou prennent du recul, pendant que certains préfèrent contourner l’obstacle. Enfin, chacun se retrouve pour aborder la première déclivité allant au cimetière de St Cyr. Arnaud, revenu en pleine forme accompagne Richard et Hervé qui caracole en tête de convoi auprès de Vincent. Jean-Luc, Olivier ne mettent pas encore les watts accompagné de Christian , tandis que René et moi discutons avec Christophe. Bon, je dois dire que ça m’arrange ce matin. Mais ça, c’était avant le drame !

L’itinéraire retenu nous impose de traverser la seule partie herbeuse du jour, certes en pente douce mais terrible. C’est à qui va s’élancer en premier. Ne reculant pas devant les responsabilités, je m’élance avec vigueur…jusqu’à me coucher dans le dernier virage. Hervé, plus léger, est dans l’obligation de mettre un pied à terre. Les suivants, équipés de gros pneus ou pas, assistés ou pas doivent se résoudre à déchausser sans broncher. La boue argileuse a littéralement remplit nos mécaniques en quelques mètres et garnit nos dérailleurs. Hervé et Jean-Luc tentent  bien une voie plus broussailleuse mais en vain. Arrivé sur la piste rocailleuse, une opération grattage est engagée avant de gravir les 20% du chemin élargie à mi-hauteur du Cindre. Toujours pour éviter de nouveaux embourbements et séance de nettoyage, on emprunte l’ancienne route du Thou. S’en suit une scission pour la dernière ascension. Tous décidons de finir sur la route à l’exception de Jean-Luc et Olivier, en pères peinards (ou plutôt en pères frimeurs J ne reculant devant aucune difficulté) préfèrent la variante dite « de Fred » pour rallier l’observatoire ! Résultat, on les accueillent avec +sieurs minutes d’avance tout en profitant de se ravitailler grassement.  Bon, la descente sera rapide et directe via St Romain. Tout en bas, les visages sont comme le reste méconnaissables : la boue projetée par ses prédécesseurs ou la trajectoire maculent (dans un coin) les têtes. Personne n’échappe à la sanction…sauf notre Sandy-Christophe qui avec ses deux garde-boues (à l’avant et à l’arrière) nous nargue de son sourire éclatant de propreté.

On rentre  par Rochetaillée après avoir dit au revoir à nos deux amis du Camp(100% VAE) qui suivent la piste cyclable jusqu’à Fontaines. Il est midi quand on atteint le Village après 26 kms (qui en paraissent 35 en terme de calories perdues), 720 MD+, ce qui laissent à chacun le temps de se Karchériser avec les machines en extérieur(+6°C). Quand on aime, on en redemanderait….presque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :